Vieillir en santé grâce au maintien de l’équilibre


Yoga pour l'équilibre

L’équilibre est une faculté essentielle au bon fonctionnement du corps. Il fait partie de votre routine quotidienne : il permet de vous lever du lit, de vous laver, de vous déplacer, de vous asseoir… On en a d’autant plus besoin pour vaquer à ses occupations et pour participer à ses activités! Il est donc primordial de maintenir cette faculté tout au long de notre vie. Comment? Le yoga! Eh oui, la pratique du yoga est une façon naturelle de diminuer les pertes d’équilibre en vieillissant!


Qu’arrive-t-il avec l’équilibre en vieillissant?


Le maintien de l’équilibre pour vieillir en santé, c’est une question de sécurité! En effet, plus les années passent, plus les diverses parties du corps sont soumises à des changements qui peuvent causer des pertes d’équilibre. Prendre conscience de l’importance de cette stabilité et la favoriser permet d’éviter les risques de chute, ces dernières étant au premier rang des causes de blessures chez les 65 ans et plus.


Psst! Saviez-vous que 30 % des personnes de cette tranche d’âge sont victimes d’une chute chaque année? D’ailleurs, plus de 85 % des hospitalisations du même groupe sont liées à une blessure causée par une chute!


Quels éléments impactent l’équilibre?


Plusieurs éléments influencent l’équilibre du corps. Les voici.


Le système vestibulaire


Le système vestibulaire est le système sensoriel situé à l’intérieur de l’oreille qui transmet au système nerveux central l’information sur la position et les mouvements de la tête. Incapables de se régénérer, les capteurs vestibulaires donnent un repère au corps humain pour se situer dans l’espace. Chez certaines personnes, avec le temps, ces capteurs s’assèchent. Vous comprendrez donc qu’il est primordial de développer et de maintenir les autres éléments qui peuvent favoriser l’équilibre pour pallier cette dégénérescence du système vestibulaire.


Les cinq sens


Les cinq sens façonnent le monde dans lequel vous vivez. En vieillissant, certains tendent toutefois à perdre de leur efficacité, et ce, plus particulièrement dans le cas de la vision, de l’ouïe et du toucher. En vieillissant, la perte de sensations est surtout observée aux extrémités. Au niveau des pieds, cette désensibilisation peut être causée par le port continuel des chaussures ou par certaines maladies. Survient dès lors un risque de perdre l’équilibre et, possiblement, de chuter.


Bon à savoir : le toucher et l’équilibre sont indissociables. Vous ne réinventez pas la roue; vous vous tenez sur vos pieds pour rester stable! Les pieds sont donc le point d’ancrage du corps dans l’espace.


La proprioception


On dit que l’humain possède un sixième sens : la proprioception. Effectivement, c’est l’ensemble des informations qui voyagent vers le cerveau pour réguler la posture et les mouvements du corps. Les capteurs situés dans les muscles, les tendons et les articulations permettent de détecter le moindre mouvement pour que vous puissiez bien vous repérer dans l’espace et, du même coup, maintenir le corps en équilibre. En adoptant un mode de vie sédentaire, vous limitez automatiquement la variété de mouvements que vous faites au quotidien. Un mouvement inhabituel peut alors vous mettre dans une position de perte d’équilibre.


La force physique et la flexibilité


La force physique et la flexibilité sont directement liées à la stabilité corporelle. Il est primordial de travailler ces deux facultés afin de favoriser votre capacité à vous maintenir en équilibre. C’est la même chose pour le bon axe du corps; celui-ci joue un rôle majeur .


Comment le yoga contribue-t-il à maintenir l’équilibre en vieillissant?


Le yoga a une multitude de bienfaits sur le corps et nous permet de pratiquer des exercices d’équilibre dans un contexte sécuritaire. Certaines postures tonifient les muscles, améliorent le bon axe du corps et encouragent tout simplement la santé physique. La pratique du yoga aide aussi à développer la conscience corporelle. Quand vous êtes plus conscient de votre corps dans l’espace qui vous entoure, vous êtes mieux outillé pour maintenir votre faculté d’équilibre et pour éviter les chutes.



L’important dans cette discipline, c’est de yogater selon son degré d’aisance. Pour plusieurs personnes, les postures d’équilibre sont plus difficiles à travailler. Elles auront donc besoin d’un support pour les pratiquer et nécessitent de l’entraînement, comme l’équilibre sur un pied. Le yoga sur chaise est un excellent moyen de se déposer complètement dans les poses, tout en obtenant l’appui requis pour améliorer la faculté de l’équilibre.




La méditation fait aussi partie intégrante du yoga. Elle calme le mental et facilite la concentration. En exerçant une telle activité, vos pensées sont fixées sur la pratique, sur vos mouvements et sur vos sensations physiques. Se pratiquant pieds nus, le yoga aide la sensation du toucher et cette connectivité avec le sol. La combinaison de la conscience du monde extérieur et de l’ancrage dans l’espace permet de ne pas vous enfarger dans les fleurs du tapis!